De Baye aux Voûtes de la Collancelle

Le temps d’une belle journée ensoleillée, nous avons découvert La Collancelle : une toute petite commune (moins de 200 habitants) du Pays Corbigeois en plein cœur du département de la Nièvre, en Bourgogne.

img_4469

Nous commençons par nous promener aux abords des étangs artificiels de Baye, de Vaux et de la Perchette. Ils servent de réservoirs pour alimenter en eau le Canal du Nivernais.

Plusieurs parkings permettent un accès facile aux rives. Cette zone est classée « Espace Naturel Sensible», il convient donc à chacun d’agir de manière responsable et d’être respectueux afin de préserver cet écosystème.

Des sentiers d’interprétation ont été aménagés, on y découvre le milieu environnant grâce à des panneaux pédagogiques.

IMG_4477.JPG

Le « martin-pêcheur », la « libellule » et le « héron cendré » (dénominations des 3 sentiers) nous accompagnent sur des parcours très accessibles dont les distances sont abordables (de 750m à 1,6km).

IMG_4468.JPG

Les enfants sont attentifs à tout ce qui les entoure, des observatoires leur permettent d’épier la faune qui évolue tranquillement dans son milieu, notamment de nombreux oiseaux. Manon est intriguée par les libellules qui virevoltent, pendant que Thibaud publie des Snap… Il en faut pour tout le monde ! 😉

Au bord de l’étang de Vaux, le plus grand des 3 plans d’eau, une vieille barque amarrée fait le bonheur des enfants. Les plus jeunes ramassent de tout petits coquillages.

img_4413

Les plus grands prennent le temps d’admirer le paysage et s’imprègnent de la quiétude des lieux. Le bleu du ciel se reflète à la surface presque parfaitement lisse de l’eau, nous sentons les rayons du soleil réchauffer notre peau. L’été indien nous a gâté !

img_4446

De l’autre côté de la digue qui sépare Vaux de Baye, nous rencontrons des pêcheurs installés sur le ponton. D’autres lancent leurs lignes un peu plus loin depuis des barques. Les enfants sont curieux, difficiles pour eux de rester discrets… mais heureusement les pêcheurs sont sympas et leur font découvrir le fruit de leur patience.. ! Un d’entre eux sort un beau brochet et nous met en garde, « attention les doigts, ce carnassier a presque 700 dents !! », les filles sont impressionnées (moi aussi..!!) et n’osent plus rien dire…

img_4473

Petite pause historique devant la stèle du Maquis DANIEL, où 150 maquisards ont lutté contre l’invasion allemande lors de la seconde guerre mondiale :

img_4466

Les abords de La Perchette, l’étang situé le plus au Nord et aussi le plus petit, sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, un espace carrossable a été aménagé.

Nous pique-niquons sur des tables prévues à cet effet au bord de l’étang de Baye, le plus « touristique » avec sa petite plage de sable, sa base nautique et son camping (les 2 autres étant plutôt dédiés à la pêche). Il est possible de pratiquer diverses activités telles que canoë, kayak, catamaran, planche à voile, paddle… De ce fait, c’est aussi le moins sauvage.

img_4470

Nous rejoignons ensuite le Port des Pougeats. Nous avions réservé un petit bateau électrique de 5 places à Aqua Fluvial, le permis bateau n’est pas nécessaire. C’est le point de départ pour découvrir un joli tronçon du canal du Nivernais : les Voûtes de la Collancelle.

Le Canal du Nivernais débute à Saint Léger des Vignes (près de Decize) et prend fin à Auxerre. Construit à partir de la fin du 18ème siècle pour faciliter le flottage du bois provenant du Bazois, il est à présent réservé à la navigation de plaisance. Ce fut également un axe de communication important entre la Loire et la Seine.

Tout d’abord, les enfants doivent enfiler un gilet de sauvetage (en fonction de leur poids). Il est ensuite temps de prendre place dans notre embarcation : nous prenons les commandes après une explication rapide des consignes de navigation.

Après une petite frayeur et quelques bons fous rires, le bateau file droit et nous abordons déjà le premier et le plus long des 3 tunnels : le tunnel de La Collancelle 758m (puis le tunnel de Mouas 268m et enfin le tunnel de Breuilles 212m).

img_4432

Lors de la construction du canal, des tunnels ont été percés à travers la montagne de La Collancelle, seul moyen pour passer à cet endroit.

Un spot installé à l’avant du bateau permet d’éclairer sous les voûtes en pierre de taille. Il y fait très frais, prévoyez une petite laine…

img_4450

Entre chaque tunnel, nous circulons au cœur de tranchées, sections où le canal n’est pas couvert avec de grandes parois murées. Nous avons adoré la végétation luxuriante par endroits et son camaïeu de verdure…

img_4415

Les enfants eux, ont repéré le pont recouvert de lierre et la borne en pierre indiquant la distance qui nous sépare de la Loire.

img_4440

img_4449

A cette période de l’année les touristes se font rares, nous sommes seuls à naviguer ce jour-là et c’est très appréciable !

img_4417

Au bout d’environ 45 min, nous arrivons à l’écluse de Port-Brulé où nous devons faire demi-tour et reprendre la direction du petit port.

img_4476

Le retour est tout aussi plaisant, le jeu des lumières dans les branchages et les reflets scintillants à la surface de l’eau nous plongent dans une douce rêverie.

img_4475

Nous profitons de l’instant, les enfants sont calmes, l’excitation du départ étant retombée. Nous nous relayons à la « barre », les petits se chargent de l’allumage du spot à l’approche des tunnels.

La promenade aura duré presque 2 heures. L’arrivée contre la berge du port se fait en douceur. Un très bon moment en famille et entre amies !

N’hésitez pas à partager ce récit !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s