Une nuit sur le TEIDE

Le Pic du TEIDE

Ce volcan est le point culminant de l’île de Tenerife (Canaries) et le plus haut sommet d’Espagne.
Il est le troisième plus grand volcan du monde (depuis sa base). Il se situe au cœur du Parc National du Teide, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007, abritant une faune et une flore formidable.

30565952_unknown

L’ascension du TEIDE

Nous aurions pu monter en 8 minutes avec le téléphérique, nous avons finalement mis presque 3 heures à pied…

Pour nous rendre jusqu’au sommet du Teide, nous avons opté pour le sentier de randonnée n°7 (pas le choix, le téléphérique était fermé). Le chemin débute au le parking de Montana Blanca à 2100m d’altitude. Une quinzaine de places en bord de route où un panneau apporte toutes les informations nécessaires pour l’ascension.
Il est 15h, c’est parti ! Pendant une heure environ, nous marchons sur une piste carrossable au milieu d’un paysage désertique, la végétation est rare et le soleil tape fort mais les vues sont superbes.

 

30672208_unknown

Piste au départ de Montana Blanca

Nous contournons les « œufs » du Teide, impressionnantes bombes volcaniques (boules de lave) d’un diamètre impressionnant (jusqu’à 5m). Le sentier est bien balisé et des panneaux pédagogiques du Parc National du Teide ponctuent le parcours.

 

 

30672432_unknown

Les « Œufs » du Teide

 

 

Nous pouvons distinguer les différentes coulées de lave pétrifiée sur les flans du volcan. La dernière éruption date de 1909.

30672368_unknown

Juste avant le sommet de Montaña Blanca, la piste se termine et nous nous engageons sur un sentier plus étroit, empierré, qui serpentera jusqu’au refuge. L’effort s’intensifie, la progression est plus difficile et s’apparente à la randonnée de haute montagne. Nous avons eu plusieurs fois le souffle coupé, nous sentons que l’oxygène se fait plus rare avec l’altitude. Le rythme est plus lent et les petites pauses répétées permettent d’observer l’immense Caldeira de las Cañadas (plus de 17km de diamètre et 45km de circonférence, vestige d’un ancien volcan) au sein de laquelle s’élève le Teide. La motivation et l’excitation d’arriver au sommet me permet encore d’avancer.

30672560_unknown

30672688_unknown

Après presque 3h de marche et 1100m de dénivelé positif, je ne cache pas que mon arrivée au refuge est un soulagement ! D’autant plus que la vue est plutôt spectaculaire.

30672896_unknown

 

Le Refuge Altavista

Il est 17h45 et nous voilà à 3260m d’altitude. Il fait nettement plus frais ici, nous nous empressons de faire un brin de toilette et mettre des vêtements secs et chauds.

Nous pique-niquons sur la terrasse et attendons paisiblement le début du spectacle… Au fur et à mesure que le soleil se couche, l’ombre du volcan se projette face à nous et s’étire à vue d’œil. L’ambiance est fantastique, le silence règne, le vent frais nous fait parfois frissonner. Nous réalisons la chance que nous avons de pouvoir assister à ce moment extraordinaire et je ne regrette pas les efforts fournis pour arriver jusqu’ici !! Il n’y a plus qu’à laisser son esprit vagabonder avant d’aller se coucher.

 

30673248_unknown

Projection de l’ombre du Teide sur la caldeira

 

Malgré la propreté des lieux et des lits plutôt confortables, nous avons eu du mal a trouver le sommeil. Les nuits en refuge, c’est souvent un peu compliqué… Entre les ronfleurs, les bavards, et ceux qui pianotent sur leur téléphone, la nuit a été courte. Nous nous y étions préparés psychologiquement… 😉 Du coup, à 4h30 du mat’ tout le monde ou presque est levé et prêt à entamer les dernières centaines de mètres de dénivelé qui nous séparent du sommet.

Il fait nuit noire, il fait froid, mais le ciel étoilé est juste somptueux. On continue de grimper, et p…. qu’est-ce que ça grimpe… !! Les lampes frontales sont indispensables pour évoluer sur le sentier.
Nous dépassons la gare de téléphérique et entamons la dernière ligne droite (enfin presque !) par le sentier sommital. Nous changeons de versant et sommes davantage exposés au vent (glacial).

 

30674528_unknown

Cône du Teide depuis La Rambleta

 

Une heure plus tard nous voilà au sommet El Piton, à 3718m, sur le toit de l’Espagne. L’odeur de souffre nous saisi, des fumerolles sont visibles et la chaleur du sol nous rappelle la puissance de la nature, là, juste sous nos pieds.

30674512_unknown

Le lieu est quelque peu étroit, nous ne sommes pas seuls, et même s’il fait très froid et que la brume est au RDV, la beauté des premières lueurs du jour nous fait oublier tout le reste. La silhouette du soleil fait son apparition, majestueuse, au cœur des couleurs pastels diffuses du crépuscule. Moment magique.

30674256_unknown

Nous surplombons la mer de nuage, les formes de l’île de Tenerife se dessinent à l’horizon.

 

La descente

Mes doigts gelés me ramènent à la réalité… Nous redescendons à 3555m, à La Rambleta, la gare supérieure du téléphérique. Il est 7h15 et le téléphérique n’ouvre qu’à 9h (il est aussi possible bien entendu de redescendre à pied). La promiscuité au refuge et au sommet nous a permis de rencontrer des personnes fort sympatiques et nous avons bien ri en attendant la première rotation. Nous n’étions pas certains de pouvoir l’emprunter, le vent étant bien présent. Il existe 2 autres sentiers de randonnée que l’on peut effectuer au départ de la Rambleta (Mirador de la Fortaleza et celui du Pico Viejo).

Finalement la descente à 2356m s’effectue en quelques minutes. Nos doigts et orteils reprennent vie peu à peu, la température en bas étant bien plus clémente… !

30674640_unknown

Il nous faut maintenant rejoindre notre voiture au parking de Montaña Blanca, situé à un peu moins de 4km de la gare de téléphérique. Nous n’avons pas d’autre choix que de marcher sur la route. Essayez le stop, ça fonctionne pas mal !!

Une très belle randonnée, des souvenirs à jamais gravés dans nos mémoires. Une expérience vraiment extraordinaire.

A savoir… Quelques conseils avant de partir !

L’ascension du Teide ça se prépare ! surtout si vous souhaitez grimper au sommet et/ou dormir au refuge.

Pour des raisons de préservation, l’accès à la zone sommitale est strictement réglementé et contrôlé. Il faut obligatoirement demander une autorisation ministérielle sur internet qui vous sera délivrée gratuitement (il faut toutefois s’y prendre à l’avance, environ 2 mois, car l’accès est limité à 200 personnes par jour). Vous trouverez toutes les informations ICI.
Si vous n’avez pas cette autorisation, vous pourrez toujours monter à pied ou en téléphérique jusqu’à la Rambleta mais vous n’aurez accès qu’aux 2 sentiers des miradors (Fortaleza et Pico Viejo) sans pouvoir accéder au sentier qui mène au sommet du Teide.
Sachez que si vous avez réservé une nuit au refuge, l’autorisation d’accès au sommet est incluse (pas besoin d’en faire la demande) mais vous devrez avoir quitté la zone avant 9h.

Pour le refuge

La réservation est obligatoire (au moins 2 mois à l’avance si vous souhaitez avoir le choix pour la date) par le biais du site internet, le séjour est limité à une seule nuit. Nous avons payé 21€ par personne – juin 2017.

Le hall principal du refuge ouvre à 17h et les dortoirs à 19h. Les lits sont attribués par le personnel du refuge, ce sont des lits superposés plutôt confortables (52), les oreillers, couettes et draps sont fournis. Les sanitaires comportent toilettes et lavabo (pas de douche), l’eau n’est pas potable. Il y a également une cuisine avec un petit réfectoire où il est possible de réchauffer son plat. Chacun doit apporter son alimentation et son eau. Un distributeur de café, petites bouteilles d’eau et sucreries est à la disposition des usagers dans le hall (il faut prévoir de la monnaie). Connexion WIFI gratuite et écran d’informations en direct (météo, température extérieure, vitesse du vent…).Extinction des feux à 22h30. Les lieux sont très propres. Toutes les infos et réservation ICI.

Pour le téléphérique

Vous pouvez réserver vos billets à l’avance sur le site internet (on réserve un créneau horaire) et il est conseillé d’arriver en avance. Vous pouvez prendre un aller-retour, un aller simple ou un retour simple en fonction de vos projets. (13,5€ par trajet par adulte – Juin 2017)
Vous pouvez laisser vos coordonnées et ainsi être informé si le téléphérique ne fonctionne pas le jour où vous aviez prévu votre visite, ce qui arrive assez régulièrement à cause des conditions climatiques (vent trop fort au sommet, neige…). C’est aussi consultable en ligne.
Le trajet dure 8 minutes, dans une cabine de 44 passagers.

 

  • Il est impératif de prévoir des chaussures et des vêtements appropriés : on ne se rend pas au sommet en tong, en short et en débardeur… Les conditions climatiques au sommet sont similaires aux conditions de haute montagne.
  • Penser à vous protéger du soleil (plein soleil – aucune zone d’ombre sur le parcours), prendre de l’eau, beaucoup d’eau surtout si vous montez à pied. L’air est sec, le soleil tape, l’effort est éprouvant. Il faut un minimum de condition physique pour l’ascension à pied. Soyez raisonnables. La durée moyenne de l’ascension est de 4h/4h30 en fonction du rythme de chacun.
  • Si vous dormez au refuge : penser à vous munir de lampes torches (frontales c’est encore mieux!)
    Prévoir vos repas, de quoi faire un brin de toilette au refuge (lingettes bébé, ou petite serviette de toilette…), des vêtements secs et chauds (j’ai regretté de ne pas avoir de gants et de bonnet le matin), et aussi un sac étanche pour emporter tous vos déchets (pas de poubelle au refuge).

Bon Voyage !!

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à le partager ! Vous pouvez aussi nous retrouver sur FACEBOOK & INSTAGRAM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s